The news is by your side.

Éditorial : Le pays sent la mort!

0 121

Depuis des lustres la machine de l’insécurité ne cesse de grimper à grand pas, en attandant des dirigeants passifs avec un seul discours, nous condamnons avec véhémence ces ceci et cela et je ne sais quoi, le gouvernement promet que ce crime ou cet acte ne saurait rester impunie dans un état démocratique, bla bla et le peuple fini par s’habituer à ces phrases qui ne font pratiquement aucun effet. Ainsi, on ne peut dénombrer la quantité de cadavre que nous avions compté, que nous comptons et que nous aurons à compter, le sang de chaque Haitien devient le liqueur pour saouler les vampires programmer du système, pour satisfaire leur caprice, le sang du peuple en paie le prix, chaque heure qui passe les haitiens frolent la mort, il reste que les mouches qui pondent leurs oeufs dans notre corps meurtri, qu’allons nous faire ? resterions nous sous notre soif d’exister sans même lutter pour ça ?

Les policiers tombent, des policiers se convertissent en bandits, des bandits qui défient la police, des actes de corruption qui ne cessent de s’éparpiller dans la barque, batonnier assassiné, journaliste assassiné, docteur, agronomne, infirmière, gardien de prison, kidnaping(Prètre, Pasteur, réligieuse), des bandits qui foulent le macadam pour l’insécurité, le chef du CSPN qui pleure contre la mort d’une amie dans l’insécurité dans ce pays de malheur on aura tout à voir, tout à écouter, seule chose! Jusqu’ici qu’on ne peut espérer c’est le mot de cette femme aux yeux bandés pour les plus démunis. Que dit la justice pour Jean claude Dominique 21 ans après? Voire vladimir legagneur, Néhémie Joseph, voire pour Diego Charles, le temps presse chaque pays avance, nous en Haiti du plus grand au plus petit nous faisons notre deuil sur le corps sans vie d’une de nos soeurs ou frères.

À quand espérer Grande choses, à quand sentir le vent d’espoir? Si nous voulons tout changer, commencons par rebeller dans une voix unanime et primons l’intérêt commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.