The news is by your side.

Haïti : la marche policière tournée en cauchemar

69

En marge d’une journée de mobilisation organisée par les policiers ce dimanche 23 février 2020 pour réclamer de meilleures conditions de vie, de réintégrer 5 collègues de leurs rangs renvoyés de l’institution, selon eux, injustement et le droit de se syndiquer librement, plusieurs personnes sont sorties victimes dont des policiers en uniforme.
Après avoir réunis au carrefour de l’aéroport, les policiers syndiqués qui ont bénéficié certains appuis de la population, se sont rendus au Champs-de-mars, où ils ont affronté les militaires de la Forces Armées d’Haïti qui cantonaient l’espace. Dans ces affrontements armés entre policiers et militaires, plusieurs personnes ont été victimes, selon les constats de notre reporter qui a été sur les lieux. Parmi ces victimes, au moins 3 policiers et 2 militaires de la Forces Armées d’Haïti ont été blessés par balles. Dans un concert de tirs nourris, cette situation de terreur a régné pendant plusieurs heures au Champs-de-mars et de ses environs.
Au cours de cette même journée cauchemardesque, des individus qui accompagnaient les policiers protestataires ont tenté d’incendier les locaux de la Radio-télévision Caraïbes. Plus de peur que de mal, les effets du feu n’ont pas été trop considérables. Seulement, ces individus non identifiés avaient réussi à incendier une voiture qui était à côté du bâtiment logeant la radio de la rue Charvannes.
A rappeler, plusieurs villes de province dont Gonaïves, Cap-haïtien et les Cayes ont également connu une journée de vives tensions, où des membres de la population ont démoli ou incendié plusieurs stands construits pour le déroulement des festivités du carnaval national, qui devraient débuter ce dimanche 23 février.
La Brève Info

Les commentaires sont fermés.