The news is by your side.

Haïti : « Le gouvernement infiltre le mouvement des policiers » dixit Viv Ayiti

55

Lors des récentes manifestations des agents de la police, des locaux de certaines institutions dans l’aire métropolitaine ont essuyé des pertes suite à des incendies, tels sont les cas du cabinet du Maitre Samuel Madistin et de la Radio Télévision Caraïbes (RTVC), lesquels actes sont attribués aux policiers protestataires. Viv Ayiti s’érige en défenseur de ces derniers et nie toutes ces allégations.
A cet effet, Lors d’une conférence de presse donnée le jeudi 27 février au local du jardin de la Radio Tele Kiskeya, cette structure politique, accuse le pouvoir en place d’avoir armé des hommes pour infiltrer le mouvement de protestation des policiers, et condamne aussi ce manœuvre du gouvernement visant à politiser la lutte des policiers tout en exigeant une enquête judiciaire afin que les auteurs répondent à leurs actes.
Et de poursuivre, elle appelle aux agents de cette force de l’ordre de ne pas se laisser intimider par ce régime et de continuer avec les revendications. Aussi ils promettent d’écrire la cour des comptes, le ministère des finances, la BRH, l’ULCC pour exiger du premier ministre par intérim Jean Michel Lapin de rendre compte sur les fonds décaissés pour les carnavals de 2019 et 2020 qui n’ont pas eu lieu.
En outre, ils affirment être victime de persécutions politique de la part du pouvoir en place. Toutefois ils promettent qu’il ne cederont pas et ils attendent que les manifestations
reprennent.
Daphney Blanc

Les commentaires sont fermés.