The news is by your side.

Haïti : L’opposition politique reste accrochée avec l’accord de Marriott

61

Si autrefois, le talon d’achille de l’opposition politique surtout au régime phtkiste était le désaccord sur l’après et les choix pour renouveler le personnel politique, à présent, depuis le fameux accord de Marriot cette opposition affiche une certaine unité et refuse toute forme de dialogue avec le chef de l’Etat, Jovenel Moïse. Récemment, elle vient de bouder l’invitation du chef de cabinet du président Jovenel Moïse.
Publicité !
Fondation Harry Bretous
Me André Michel, porte-parole de l’Alternative Consensuelle assimile cette décision à la volonté commune des partis signataires du document de discuter que du départ odornné du président de la république. En outre, si éventuellement il y aura rencontre entre les acteurs de la crises, ce ne sera que pour discuter de cela. À cet effet, préalablement des signaux clairs relatifs à la démission de Jovenel s’avèrent importants selon l’opposant farouche au régime, Me André Michel.
Les partis politiques de l’opposition radicale sont de plus en plus unis et guidés par l’accord de Marriot, poursuit le fer de lance des mouvements de protestations contre Jovenel Moïse. Pour preuve, ils ont discuté pendant 3 heures d’horloge hier afin d’harmoniser leurs points de vue. Au final, conscient que la mobilisation est au plus pas depuis un certain temps, l’avocat donne rendez-vous pour bientôt quant à la reprise des manifestations de rues pour forcer le président à quitter le pouvoir.
Pierre Jocelyn Junior FORESTAL

Les commentaires sont fermés.