The news is by your side.

Haïti/Société : La hausse du panier alimentaire des familles Haïtiennes: Une préoccupation.

116

Près d’un mois depuis qu’Haïti fait face à la pandémie du Covid-19, le prix des produits de première nécessité ne cessent de grimper et le dollar continue de dévaluer sérieusement la gourde.
Des mères et pères de famille expriment leurs ras-le-bol face à cette situation, arguant, que la population haïtienne ne peut se confiner et côtoyer en même temps la faim, car, son pouvoir d’achat a diminué considérablement.
Pour une idée du panier alimentaire : la marmite d’haricots noir se vend à 650 gourdes; la marmite du riz local varie entre 450 et 500 gourdes; un gallon d’huile Mazola se vend à 750 gourdes; la marmite du maïs moulu Alberto 375 gourdes et le local à 250 gourdes.

Rappelons que dans un rapport apparu en décembre 2019, le bureau de coordination des Nations unies des affaires humanitaires (OCHA) avait révélé que pour la fin de ladite année, le nombre d’Haïtiens en situation d’insécurité alimentaire s’élevait à plus de 3,7 millions et avait prévu que 4.6 millions d’haïtiens pourraient souffrir de la faim d’ici mars 2020.
Selon ledit rapport, parmi ces 3,7 millions, 2,6 millions souffrent d’« insuffisance aiguë et critique assortie d’une malnutrition grave ». Le pire souligne la structure de l’ONU, sur les 2,6 millions d’Haïtiens souffrant d’insuffisance alimentaire aiguë, 1,046 millions se trouvant dans le milieu rural et urbain. Ils sont en situation d’urgence humanitaire.
Donc, pas besoin d’être devin pour conclure qu’Haïti n’est pas trop loin de cette prévision de l’OCHA. Et au milieu de tout cela, il y a cette pénurie d’eau dans la capitale haïtienne où les citoyens guettent impatiemment la pluie.
Il faut se laver les mains régulièrement ne cesse de rappeler le ministère de la santé publique et de la population (MSPP). Mais, la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement (DINEPA) semble oublier cette règle d’hygiène.
Les yeux restent encore fixés sur le chef de l’Etat, Jovenel Moïse, pour remédier à cette situation.
Nancy CONSTANT

Les commentaires sont fermés.