The news is by your side.

Jocelerme Privert condamne les actes de violence perpétrés contre les médias, les journalistes et les manifestants

92

L’ancien président de la République, Jocelerme Privert, dans une note de presse, déplore les actes de violence en cascade perpétrés à l’occasion des récentes manifestations populaires organisées dans le pays.
Jocelerme Privert regrette que des médias et journalistes ont été principalement la cible de ces attaques. À titre d’exemples, la tentative d’incendie de la radio Télé Ginen, l’attaque contre la radio Télévision Caraïbes et la Radio TéléZénith, l’assassinat du journaliste de la radio Sans Fin (RSF), Rospide Pétion ainsi que des compatriotes exerçant leurs droits.
Selon l’ancien chef de l’état, ces attaques contre la vie et les biens des citoyens sont inacceptables et n’ont pas leur place dans une société démocratique. D’autant plus qu’elles prennent place dans un climat d’intolérance caractérisée et encore marqué par l’incendie récent et non encore élucidé de Radio Tele Kiskeya
L’ancien Président Privert condamne avec la dernière rigueur ces actes de barbarie, et exhorte les autorités compétentes à prendre des dispositions pour garantir la sécurité de la population.
La rédaction

Les commentaires sont fermés.