The news is by your side.

Le fondateur du site WikiLeaks, Julian Assange, arrêté à Londres

51

Aussitôt que le fondateur du site WikiLeaks et lanceur d’alerte, Julian Assange, a perdu l’asile politique accordé par l’Équateur, Julian Assange a été arrêté de force par la police britannique.
La police affirme avoir été invitée à pénétrer dans l’ambassade d’Équateur à Londres par les autorités équatoriennes. Les agents ont procédé à l’arrestation de Julian Assange dans l’ambassade où il vivait sous la protection du gouvernement équatorien depuis le 19 juin 2012 pour échapper à des procédures judiciaires intentées contre lui au Royaume-Uni et aux États-Unis.
Selon Scotland Yard, l’arrestation a été menée en vertu d’un mandat délivré il y après de 7 ans par le tribunal londonien de Westminster Magistrates pour non-présentation au tribunal. M. Assange a été placé en garde à vue dans un commissariat londonien et sera « présenté au tribunal de Westminster dès que possible », a précisé la police.
À Londres, le ministre des Affaires étrangères britannique, Jeremy Hunt, a déclaré : « Julian Assange n’est pas un héros et personne n’est au-dessus de la loi », avant de remercier le président équatorien pour sa coopération.
Par Radio Canada

Les commentaires sont fermés.