The news is by your side.

République Tchèque : Fusillade meurtrière dans un hôpital d'Ostrava

30

Six morts et trois blessés : c’est le bilan provisoire après qu’un homme a tiré ce mardi 10 décembre sur des patients dans un hôpital de la ville d’Ostrava en République tchèque. Le suspect a pris la fuite avant de retourner son arme contre lui, quand la police s’apprêtait à l’interpeller.
« L’auteur de ce terrible crime est mort », a annoncé en fin de matinée ce mardi le ministre tchèque de l’Intérieur. Après quelques heures de chasse à l’homme, les forces de l’ordre ont tenté d’appréhender le suspect, qui s’est tiré une balle dans la tête au volant de sa voiture à Ostrava, la troisième ville tchèque située à environ 300 km à l’est de Prague.
Âgé de 42 ans, l’homme serait passé à l’acte « car il était convaincu d’être gravement malade et que personne ne voulait le soigner ». C’est en tout cas ce qu’a indiqué son employeur à la radio publique, qui précise que deux des trois blessés sont dans un état grave.
Loi sur les armes
Selon la police, le tueur a tiré sur les victimes à très courte distance avec une arme de calibre 9 mm de fabrication tchèque qu’il détenait illégalement. Les fusillades de ce type sont rares dans ce pays d’Europe centrale. La plus meurtrière avait fait huit morts en 2015 à une centaine de kilomètres plus au Sud, dans la petite ville de Uhersky Brod, réputée pour être le siège du plus connu des fabricants nationaux d’armes.
La Tchéquie a été déboutée la semaine dernière de sa plainte déposée contre une nouvelle directive européenne qui restreint le type d’armes à feu que les particuliers peuvent détenir légalement.
Par RFI

Les commentaires sont fermés.