The news is by your side.

USA- Actualité : A Brooklyn un chantier naval transformé en fabrique de masques

53

Depuis quelques semaines les États-Unis plus précisément la ville de New York est devenue l’épicentre du virus, cette ville a été largement immobilisée par le COVID-19, mais pas la Duggal GreenHouse. Ce chantier naval est situé au Brooklyn Navy yard , est devenu un hub pour les entreprises Technologiques et de l’industrie dans le nord-ouest de Brooklyn .Constitué d’une grande salle de spectacle et de réception transformé en une impressionnante manufacture de masques destinés au personnel médical.
Quotidiennement avec un stricte de température à l’entrée aussi le nettoyage des mains et des téléphones avant de se revêtir de gangs et de masques , plus de 200 volontaires réénumérés pour confectionner ces équipements, qui sont ensuite ventilés dans toute la ville. Lors du lancement de la manufacture il y a deux semaines, ils produisaient autour des 11,000 masques par jour . Et aujourd’hui, ils en font plus de 20 000 par jour. « Si les 200 personnes présentes ici produisent environ 120,000 masques par semaine, chacune d’elles aura aidé 600 professionnels de santé.
Le responsable de la fabrication Howard Silverstein juge que ces efforts ont largement contribué à l’endroit des millions de personnes si l’on prend en compte les malades. La motivation provienne de l’adrénaline et de la mentalité New-Yorkaise. Car , Il n’y a rien d’impossible ici », renchérit Jérémie Gueracague, un Franco-Américain qui travaille chez Bednark, une entreprise de marketing expérientiel qui participe aussi à l’aventure.
Nous donnons des emplois à des personnes qui l’ont perdu.Nous les payons au-delà du salaire minimum et nous aidons les individus en première ligne. Nous participons à l’effort de guerre. »Pour l’histoire , pendant la Seconde Guerre mondiale, le Brooklyn Navy Yard a servi à construire et réparer des milliers de navires de combat américains.
Près de 80 ans plus tard, ce haut lieu historique est au cœur de la lutte contre le nouveau Coronavirus. Outre la manufacture gérée par Duggal, Bednark et le centre technologique New Lab, d’autres entreprises du Navy Yard se sont mobilisées pour aider à leur manière. Également , La Kings County Distillery, une distillerie située à quelques pas de la manufacture, s’est par exemple lancée dans la production de gel hydroalcoolique. Tandis que le supermarché du coin, Wegmans, livre de la nourriture aux volontaires.
Quand on est new-yorkais, on se bat, on ne subit pas.

Ronaldo Junior DIEUDONE

Source : LePoint.fr

Les commentaires sont fermés.