The news is by your side.

Affaire mercenaires armés : Le chef du gouvernement sollicite un rapport précis du ministre de la Justice

53

Dans une lettre adressée au ministre de la Justice ce 21 février 2019, le Premier ministre Jean Henry Céant, a sommé son collègue de la Justice de lui fournier un rapport complet qui devra contenir des informations référentielles sur l’embarquement de 7 des 8 mercenaires vers les USA.
Selon The Miami Herald un quotidien publié aux États-Unis la décision de transférer ces individus aux États-Unis a été prise de concert avec le ministre de la Justice haïtienne. « C’est avec beaucoup de stupéfaction que j’ai appris que vous avez autorisé la relaxation suivie du transfert vers les États-Unis de 7 des 8 individus appréhendés par la police nationale (PNH) le dimanche 17 février 2019 », peut-on lire dans la correspondance du Premier ministre haïtien Jean Henry Céant.
« Vu que les armes trouvées en possession de ces individus, dans des conditions que l’on sait, portent un grave préjudice à la sécurité nationale, entre autres en ma qualité de chef du conseil supérieur de la police nationale (CSPN), je vous exhorte de faire parvenir diligemment un rapport détaillé de toutes les étapes et de tous les documents administratifs assortis des références légales qui vous auraient habilité une telle décision » regrette-t-il.
Alors que le chef de l’État et son Premier Ministre ignorent le relâchement et l’embarquement des mercenaires vers les USA, l’ambassadrice des USA en Haïti, Michele J. Sison, lors d’une interview accordée à la Voix de l’Amérique, a certifié que cette décision a été prise en commun accord avec les autorités haïtiennes.
Kerline Jean-Paul

Les commentaires sont fermés.