The news is by your side.

Bolivie : Large victoire du dauphin d’Evo Morales, Luis Arce à la présidentielle

0 142

La république bolivarienne a fait élire, hier, dimanche 18 octobre 2020, Luis Arce, candidat  du Mouvement vers le socialisme (MAS), parti fondé par Evo Morales président demissionnaire, a remporté dimanche l’élection présidentielle dès le premier tour avec plus de 52% des voix, selon plusieurs sondages de sortie des bureaux de vote. 

Malgré les résultats officiels ne sont pas encore connus, le candidat rival Carlos Mesa (2003-2005), ancien président de la république a reconnu sa défaite et félicite le vainqueur.

« Le résultat est très clair, selon les  sondages sortie des bureaux de vote  donnent à Luis Arce une avance d’environ 20 points»  a t il déclaré.

A l’annonce de son triomphe, Luis Arce avait estimé que la Bolivie avait « renoué avec la démocratie » et « retrouvé l’espoir ».

Plusieurs haut dignitaire ont salué la victoire du Poulain d’Evo Marales spécialement la présidente par intérim Jeanine Añez, farouche opposante au candidat du MAS, avait déjà reconnu dimanche soir sa victoire.

Quant a Evo Morales, premier président indigène de son pays, qui avait démissionné en novembre 2019, accusé de fraude électorale par l’opposition, avant de s’enfuir au Mexique puis en Argentine. 

Au lendemain de cette large  victoire ce dernier, au cours d’une conférence de presse à Buenos-Aires,  annonce déjà son retour tôt ou tard en Bolivie.

« Nous attendons les résultats officiels, mais nous rentrerons en Bolivie, mon plus grand souhait est de retourner  dans ma région.»

« À tous ceux qui veulent renouer Bienvenue mais  respectent nous , respectent la dignité et la souveraineté du peuple Bolivien », ajoute-il.

Après un an de crise politique en Bolivie, le peuple Bolivien a choisit de retourner dans la démocratie a travers les urnes, la victoire du dauphin d’Evo Morales a été saluée par de nombreux dirigeants de gauche d’Amérique latine, de Cuba au Nicaragua, en passant par le Venezuela, l’Argentine et le Mexique.

Pierre Bénêche Nicolson DELVA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.