The news is by your side.

Des organismes de droits humains exigent la levée de l'immunité du sénateur Garcia Delva

66

Dans une lettre adressée au Président du Sénat, Carl Murat Cantave, ce lundi 29 Avril, des organisations de défense des droits humains ont exigé la levée de l’immunité du Sénateur de l’Artibonite, Garcia Delva, accusé d’entretenir des conversations téléphoniques avec le chef de gang Arnel Joseph.
A travers cette correspondance, des organisations comme le Réseau national de défense des droits humains(RNDDH), CARDH, CEJILAP, le CRESFED, CONHANE, SKL et PAJ ont fait passé leur désenchantement face au climat d’insécurité qui sévit dans le pays depuis des mois. Cette situation selon elles, créée une banalisation du droit à la vie et à la sécurité de la population.
Elles ont par ailleurs, pris en exemple des massacres qui ont lieu dans le pays notamment à la Saline, à Tokyo, à Carrefour-Feuille et dans d’autres lieux de la région métropolitaine de Port-au-Prince pour dénoncer le fait qu’un Sénateur de la République entretienne des conversations avec un chef de gang activement recherché par la police.
Ainsi, elles exigent la levée de l’immunité du Sénat Garcia Delva afin qu’il puisse répondre de ses actes devant la justice.
Michelle Archille

Les commentaires sont fermés.