The news is by your side.

Haïti / Droits-Humains : L’OPC condamne des actes d’agression de la PNH sur la population haïtienne pendant le confinement.

83

À la suite des actes de brutalité physiques exercés, mardi soir, par des agents de la police nationale d’Haïti, sur un journaliste de la radio Caraïbes, Georges Allen, et qui est dénoncé par des associations de presse, l’Office de Protection du Citoyen et de la Citoyenne (OPC) se dit indigné par de telles actions.
A travers un communiqué de Presse, l’OPC dit constater que depuis l’annonce du couvre-feu faite par le gouvernement haïtien, à la suite de l’apparition du Covid-19 dans le pays et quelques semaines précédant cette décision, de nombreuses agressions verbales et physiques sont commises par des agents de la PNH sur des citoyens dans la capitale, entre autres, travailleuses de sexe, petits détaillants et journalistes.
Le protecteur du Citoyen et de la Citoyenne, Mr Renan Hédouville, se dit préoccuper face au silence des hauts responsables de la Police Nationale Haïtienne sur cette situation.

Cet organisme de défense des droits humains affirme que les policiers fautifs doivent être identifiés et punis conformément aux règles déontologiques de la PNH et de la loi.
L’OPC rappelle aux autorités concernées le respect des droits humains qui doit être exercé en toute situation et période.
Nancy CONSTANT

Les commentaires sont fermés.