The news is by your side.

Haïti/Société : le Ministère à la condition féminine célèbre timidement la journée du 25 novembre

0 64

« Nan tèt ansanm nap rive konbat tout kalte vyolans sou fanm ak tifi, ann pote kole ! », est le thème national de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes et des filles, célébrée le 25 novembre.

A l’occasion, la coordonnatrice résidente du système des Nations Unies, Ulrika Richardson, témoigne sa solidarité envers les femmes et les filles victime de violences sexuelles dans les quartiers contrôlés par des gangs.

Elle profite pour renouveler l’engagement des Nations Unies dans cette lutte pour une société égalitaire et sans violence envers les femmes et les filles.

De son côté, la titulaire du MCFDF, Dr Sofia Loreus, condamne la pratique de la culture du viol (attitudes ou comportements visant à normaliser et justifier la violence sexuelle). Elle appelle à une action collective nationale et internationale pour faire face aux nombreux défis pour l’élimination des violences à l’égard des femmes et des filles.

Cette journée internationale marque l’ouverture de 16 journées d’activisme contre la violence basée sur le genre, et, qui prendront fin le 10 décembre 2022 (journée internationale des droits de l’homme).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.