The news is by your side.

Haïti: Wilbert Edmond fait cavalier seul dans une lutte pour la promotion de l'ancien bicolore national

40

Le leader du Mouvement national socio-politique des candidats victimes Pour le progrès et le développement d’Haïti a parcouru toute la ville de Petit-Goâve le 9 Octobre 2018, déguisé sur son côté gauche d’un symbole de l’ancien drapeau noir et rouge.
Le révolutionnaire se fait montrer hostile contre le drapeau bleu et rouge .
Un choix d’humaniste selon lui, venant pour une prise de conscience d’une civilisation portant sur une liberté ouverte.
Selon le leader du Monaspocavideph, le drapeau bleu et rouge, c’est de la honte, de la domination, (restavèk) enfin de l’esclavage.
Wilbert Edmond présente le noir et rouge comme le drapeau révolutionnaire 1802 .
Par rapport à la situation du pays, Wilbert Edmond a martelé que le drapeau noir et rouge est la solution.
Du même coup, l’ancien candidat à la députation Pour la circonscription de Petit-Goâve a profité l’occasion pour dénoncer un complot macabre visant à incendier les dossiers du parquet de la juridiction.
À rappeler que les dossiers du parquet ont été vandalisés le mois de Mars dernier par un groupe d’individu vêtu de l’uniforme du lycée Faustin Soulouque, pendant le déroulement d’une audience criminelle, et contraint les officiers judiciaires à quitter la salle.
De plus, Wilbert Edmond est le seul initiateur depuis plusieurs années de tous les mouvements socio-politique dans la cité.
Auteur: Anel Joseph/ Petit-Goâve
Rédaction: Edner Saintil

Les commentaires sont fermés.