The news is by your side.

Coronavirus : le confinement, un handicap pour l'économie mondiale

101

Toute mesure capable de circonscrire l’expansion de la maladie devrait entraîner du même coup une situation de rareté ce qui signifie une aggravation de la sécurité alimentaire chez les plus pauvres.
Ainsi, de la crise sanitaire on peut très vite passer à une crise financière ce qui est susceptible de détruire des emplois et provoquer la faillite au sein des entreprises. Elles devront subir les effets de l’inflation à tous les niveaux, la situation sera difficile d’où le pays est plus que vulnérable.
Ceux qui dépendent des transferts de la diaspora ne sont pas épargnés en raison du confinement. Cela s’explique doublement par la suspension de certaines activités mais surtout du fait que la distance sociale est considérée comme étant le remède par excellence contre la propagation du virus. Du coup on doit s’attendre à une chute dans l’envoi des fonds de la diaspora
Les secteurs de loisirs, du voyage et du tourisme sont les grandes victimes de ce phénomène. Ainsi, les boîtes de nuit, les salles de spectacles et même l’église sont invités à réduire leurs activités afin de réduire les risques de contamination.
Entre autre, les échanges commerciaux entre les pays, les pays exportateurs, les activités frontalières ne sont pas exempts par ce fléau qui provoque un manque à gagner évalué en milliards de dollars.
Pratiquement, tous les grands rendez-vous sportifs, tous les championnats nationaux d’Europe sont suspendus pour éviter des cas de contamination en série. Ce coup d’arrêt des activités sportives, provoque un manque à gagner évalué en milliards de dollars en terme de droits de télé, droits de retransmission, droits d’images, de sponsoring et de primes.
Selon les historiens du sport c’est la toute première fois qu’un événement sportif majeur est reporté face à une menace sanitaire d’où seules les 1ere et 2eme guerre mondiale ont eu un pareil effet sur le football.
Lourdie Lafortune

Les commentaires sont fermés.