The news is by your side.

Couvre feu : Des tirs sporadiques entendus à Delmas 33

84

Malgré le respect scrupuleux ou presque du couvre feu instauré dans la capitale et dans le pays totalement, des tirs sporadiques sont entendus à Delmas précisément à delmas 33.
Les boîtes de nuit, les marchands et chauffeurs de taxis respectent le couvre feu sous peine d’être sanctionnés par les autorités policières. Rares sont les motocyclistes qui osent rester pour trouver une dernière course. À Delmas, précisément, les places publiques (à proximité de rendez-vous 33 et à Delmas 75) sont pratiquement vides aux heures du couvre feu. Quant à la place Hugo, les marchands et habitués ont vidé les lieux afin de ne pas enfreindre les principes établis depuis l’arrivée du coronavirus au sol haïtien.
Pour l’heure, toute les activités nocturnes sont mortes et les rues désertes à cause une présence policière quasi totale surtout dans certains points fixes et stations pouvant attirer plus de gens.
Pierre Jocelyn Junior FORESTAL

Les commentaires sont fermés.