The news is by your side.

La journaliste Jessica JOURDAIN, agressée par des agents de l'ONI, dans les locaux du Lycée National de Carrefour-Feuille.

165

Jessica JOURDAIN, Journaliste-Reporter au journal numérique, La Brève a été agressée dans l’exercice de ses fonctions, par des agents de l’Office Nationale d’Identification(ONI), ce lundi 23 mars 2020, dans les locaux du Lycée National de Carrefour-Feuilles.
Malgré les mesures de confinement et de sécurité prises par L’Etat, cet établissement en phase terminale de construction a été transformé, ce lundi matin en centre de fabrication de la nouvelle carte d’identification par les responsables de l’ONI.

La journaliste Jessica JOUDAIN qui a été sur les lieux pour exercer son métier, a fait l’objet de sévères agressions verbales par des agents de cet établissement. Sous la pression de ces agents visiblement en colère, elle a été contrainte de quitter l’espace du Lycée.
La Direction de La Brève condamne avec véhémence les attaques dont sa Journaliste a été l’objet, dans l’exercice de ses fonctions. Le droit à la liberté de la presse est le fruit de durs labeurs et d’énormes sacrifices. Il est un droit sacré que tous les journalistes en général doivent continuer à défendre même au péril de leur vie.
A un moment où le Covid-19 représente un danger pour la santé de tous les Haïtiens et Haïtiennes, l’ONI en tant qu’institution de L’Etat, semble ne pas respecter les mesures de sécurité élaborées par les autorités compétentes, en vue d’empêcher la propagation de la maladie. Compte tenu des risques de contamination qui existe dans un lieu où se réunit un grand nombre de personnes, L’Etat devrait interdire formellement le processus de fabrication de la nouvelle carte d’identification sur tout le territoire national s’il ne voulait pas mettre en danger la vie de la population.
La Brève Info

Les commentaires sont fermés.