The news is by your side.

Nouvelle Internationale / Santé : Abandonnée par les États-Unis, la Chine vole au secours de l'OMS

80

Alors que les États-Unis viennent d’annoncer son désengagement vis-à-vis de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Chine promet ce jeudi un don de 30 millions de dollars américains supplémentaires à cette institution pour lutter contre le Covid-19.
Critiquée par Donald Trump pour son comportement partisan à l’égard du Pékin, l’OMS ne bénéficie plus les soutiens des États-Unis pour faire face aux nouveaux défis liés au Coronavirus. En pleine crise sanitaire, les responsables de la Maison blanche se retirent du lot des bailleurs qui financent cette institution, située à Genève. Aussi le président américain critique-t-il la façon dont l’OMS gère cette grave crise sanitaire qui a déjà coûté la vie à plus de 180,000 personnes à travers le monde, depuis son apparition en décembre dernier.
Cette décision du président américain a défrayé la chronique un peu partout dans le monde. Pour plus d’un, le retrait des États-Unis dans la liste des pays qui aident financièrement cet organisme de l’ONU crée en 1948, met dos à dos la communauté internationale.
Pourtant, d’autres personnes qui commentent la situation voient le désengagement de la Maison blanche vis-à-vis de l’OMS comme une opportunité en or offerte au gouvernement chinois pour développer davantage son influence sur cette instance internationale. Peut-être, la Chine aura un jour la mainmise sur cette institution et aidera les pays les plus appauvris de la planète à devenir efficaces sur le plan sanitaire.
Selon Gang Shuang, un porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères, l’empire du milieu a décidé de verser cette somme supplémentaire en liquide à l’OMS en vue de prévenir et de contrôler la pandémie de Covid-19. Aussi cette somme servira-t-elle à soutenir le développement des systèmes de santé dans les pays en voie de développement.
La Brève Info

Les commentaires sont fermés.