The news is by your side.

Plus d’un mois de black-out dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince

55

Cela fait plus d’un mois depuis que la zone métropolitaine de Port-au-Prince immerge dans une profonde noire dû à une extrême rareté d’électricité . Alors que les citoyens se plaignent vivement de cette situation, les compagnies responsable de l’énergie adoptent l’attitude de Ponce Pilate en accusant les autorités étatiques.
Ainsi, sur son compte twitter, Dimitri Vorbe, PDG de Sogener, compagnie privée beneficiant de contrat de l’Etat pour produire de l’électricité, se dédouane de toute responsabilité et accuse les autorités qui,selon lui,détiennent le monopole de la commande de carburants. «mwen pou ryen,depi yo bann gaz map bay kouran,se l’ETA sel ki gen dwa komande gaz (Je suis pour rien. Des que je trouve du carburant, je produise de l’electricité. Seul l’Etat a le preogatif de commander de l’essence, NDLR), peut-on lire dans sa publication sur son compte.
De son côté, Erol Boulos révèle que l’institution qui gérait l’approvisionnement du carburant, était BMPAD,elle n’a plus cette fonction depuis l’inexistence du petrocaribe. de ce fait, il recommande aux autorités de laisser les compagnies privées de gérer seules leur approvisionnement.
Alors que le chef de l’État Jovenel Moïse a promis de lumière 24h/24 sur tout le territoire national, la zone metropolitaine dans le noir 24h/24 depuis plus d’un mois.
Kerline Jean-Paul

Les commentaires sont fermés.