The news is by your side.

Santé: Les effets du gaz lacrymogène sur la santé

57

Les gaz lacrymogènes n’ont pas d’effets sur le long-terme sur l’organisme. Ce qui veut dire, les personnes qui en constamment exposées ne sont pas à risques, sauf si elles ont des pathologies (asthme, tuberculose, maladies pulmonaire chronique obstructive etc.) ou affections sous-jacentes.
Les effets sur le corps sont multiples :
▪ gênes respiratoires ;
▪ nausées, vomissements ;
▪ irritation des voies respiratoires ;
▪ irritation des voies lacrymales et des yeux ;
▪ spasmes ;
▪ douleurs thoraciques ;
▪ dermatites, allergies.
À forte dose :
▪ l’effet le plus fréquent reste les brûlures pouvant aller jusqu’au second degré ;
▪ l’irritation oculaire peut parfois se compliquer de lésions de la cornée ou d’hémorragies du vitré ;
▪ nécrose des tissus dans les voies respiratoires ;
▪ nécrose des tissus dans l’appareil digestif ;
▪ œdèmes pulmonaires ;
▪ hémorragies internes (hémorragies des glandes surrénales) ;
▪ dégradation des produits en d’autres substances toxiques (cyanure et thiocyanate).
La Santé au Rythme

Les commentaires sont fermés.