The news is by your side.

5 QUESTIONS SEXUELLES RELATIVES AU COVID-19 , par Steeves VALENTIN PROFESSEUR À L'UNIVERSITÉ

58

1- Le Corona virus est-il sexuellement transmissible ?
En réalité, le corona n’est pas une infection génitale, mais une maladie que l’on risque d’attraper dans une partie de jambes en l’air avec une personne ayant le virus. Donc, il faudra songer à ralentir ces activités dans cet état d’urgence médicale actuel, si le sexe n’est pas une urgence ou un médicament pour soi.
2- Peut-on avoir de rapport sexuel durant le confinement ?
Oui, dans la mesure où le couple en confinement (à ne pas confondre avec la mise en quarantaine) est testé négatif et continue de suivre les principes de prévention, sachant que le temps d’incubation est évalué à 14 jours au maximum.
3- Le Corona réduira t-il la population mondiale ?
Pas vraiment ! Au moment où on parle, le corona virus compte plus de 15.000 décès à l’échelle mondiale. Cinq pays du monde à savoir la Chine, l’Inde, les État-unis, l’Indonésie et le Brésil détiennent près de la moitié de la population mondiale estimée à 7.7 milliards d’habitants. Or, le corona n’a pas enlevé la capacité de reproduction de ces êtres sexuels confinés sans la quantité de préservatif nécessaire.
4- La masturbation peut-elle transmettre le corona virus.
Oui et non ! On ne peut pas s’auto transmettre le corona virus si on garde les mains propres et qu’on évite de les mettre dans la bouche, le nez et les yeux durant ce moment d’amour avec soi-même, très pratique d’ailleurs.
5- Quelles pratiques sexuelles sont à éviter en cas d’un éventuel rapport ?
En cas d’un rapport avec un(e) partenaire non contaminé(e) bien entendu, il faudra éviter si possible, le baiser et toutes autres caresses bucco-génitale, car la bouche est la principale voie de transmission de ce virus, contrairement au Sida. En outre, les positions comme la Levrette, le Cuiller et l’Andromaque sont préférables et la Missionnaire est à proscrire.
A noter : Dans certains grands pays, les femmes de trottoir sont correctement prises en charge, en partant du principe que la prostitution est un travail comme tous les autres; cette activité génératrice de revenus qui consiste à offrir du plaisir en contrepartie d’une immédiate contribution monétaire.
LaBreve Info

Les commentaires sont fermés.