The news is by your side.

Affrontements armés à Bel-Air, des familles fuient pour se réfugier au champs de Mars

720

Des tirs d’armes ont été entendus un peu partout au centre-ville et dans les quartiers et rues environnants ce lundi 31 aout 2020 dans l’après-midi. Un mouvement de panique s’en est suivi, la population civile, qui jusque-là vaquait paisiblement à ses occupations, courait dans tous les sens lors des détonations. 

«On entend des tirs, mais on ne peut pas savoir d’où ils proviennent, moi j’essaie de rentrer chez moi je viens de l’école », a commenté un passant qui se mettait à l’abri à poste marchand.

Au niveau du champs de mars en face du kiosque Oxyde Jeanthy, des familles venant  du Bel-air sont installées, pour fuir à la colère  des bandits, selon eux c’est la bande de Jimmy Chérisier (Barbecue) qui sème la terreur.

« Depuis plusieurs jours y avaient des tensions dans la zone, mais ce lundi c’est la pagaille totale, plusieurs maisons ont été incendiées» a expliqué un réfugier dans les parages du champs mars.

«Nous venons içi pour nous réfugier avec nos enfants et nos petits enfants, je suis venue en courant et si vous pouvez constater que je suis déchaussé sans rien sauver nous appelons au secours, ce soir nous allons domir à la belle étoile avec nos enfant, nous sommes  des gens du ghettos nous devons respirer c’est à l’Etat de créer les conditions, nous sommes livré a nous même » à fulminé Kathie (nom d’emprunt)qui me veut pas donner son nom.

À rappeler, aucune patrouille Policière n’a été remarquée dans les rues surtout au champs de mars. 

Pierre-Bénêche Nicolson DELVA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.