The news is by your side.

COVID-19 : La commune de Saint-Michel de l'Attalaye face à elle-même

150

Environ 72 heures après la décision du Directeur départemental sanitaire de l’Artibonite, Dr Marcel Chatelier de mettre en quarantaine la Commune de St-Michel de l’Attalaye, des citoyens de ladite commune montent au créneau et dénoncent une campagne de stigmatisation des autorités.
Dans un texte en circulation sur les médias interpersonnelles de masse, depuis dimanche 22 mars 2020,des citoyens de St-Michel de l’Attalaye ont dressé un ensemble de problèmes auxquels font face la Commune actuellement. Comme tout le reste du pays, la Commune ne possède pas de centre hospitalier adéquat et de médecins pour assurer la prise en charge des malades testés positifs au Covid-19.
Dès le début du texte, ces gens se demandent comment les autorités peuvent-elles mettre une Commune comme Saint-Michel en quarantaine ,alors qu’il n’y a aucun responsable pour accompagner la population? Selon ces citoyens qui restent encore dans l’anonymat, l’actuel Maire principal de St-Michel de l’Attalaye, Gueillant DORSAINVIL et l’un de ses accesseurs sont déjà en voyage aux États-Unis. Merceda JEAN, en tant que troisième membre du Cartel qui dirige la Mairie, qui est aussi l’infirmière de l’orphelinat dirigé par le Belge, testé positif au Covid-19 devrait être également mise en quarantaine, ont-ils argué.
Plus loin, ces fils et filles de Saint-Michel de l’Attalaye à travers le texte, s’interrogent sur le protocole mis en place par les responsables, en vue de faire respecter cette mise en quarantaine. Depuis après la décision d’isoler la Commune, aucune présence des instances sanitaires n’a pas été remarquée à Saint-Michel de l’Attalaye, renchérit le texte. La population est abandonnée à elle-même. N’était-ce pas le leadership de certains notables de la communauté , notamment lun des juges de paix, le Vice-Délégué et le médecin de la Commune, on aurait pu enregistrer des pertes en vies humaines et matériels à la suite de la découverte du premier cas de Covid-19 à St-Michel de l’Attalaye, précisent ces citoyens.
Pour l’instant, les membres de la population de Saint-Michel de l’Attalaye sont complètement sous le choc à cause du virus Corona. Pour s’échapper de la maladie, certains d’entre eux commencent à fuir la Commune pour se réfugier aux Gonaïves, à Port-au-Prince, au Cap-Haïtien ou dans d’autres Communes proches, sans même savoir s’ils n’ont pas déjà contracté le virus.
Brillées par leur absence dans la Commune depuis après le dépistage du premier cas de Covid-19 dans l’orphelinat dirigé par le Belge, ces citoyens critiquent sévèrement le laxisme des autorités sanitaires du Département de l’Artibonite. Aussi demandent-ils aux autorités de suspendre leur campagne de stigmatisation contre la population de Saint-Michel de l’Attalaye.
Fredly ANTENOR

Les commentaires sont fermés.