The news is by your side.

Funérailles de Jovenel Moïse: les membres de la famille exigent justice

0 176

Justice pour Jovenel Moïse, c’est entr’autres le cris de sa veuve Martine Moïse lors de ses obsèques ce 24 juillet 2021 à Madeline (sos village) dans la deuxieme ville du pays oû ses dépouilles ont été mises en terre aux cotés de son père.

Les funérailles du 58ème président de la république ont été chantées ce vendredi 23 Juillet 2021 en présence de nombreuses personalités en depit des doutes qui planaient sur le deroulement de ses funérailles en raison de movements de contestation pour exiger justice pour celui qui voulait dit-il changer l’ordre des choses en combattant la corruption sous toutes ses formes.

Dans leur discours Martine Moïse et l’un des fils du défunt campent Jovenel Moise comme un héros : « tu m’as parlé de tes nombreux projets,nos regards anvi eux de larmes cherchent encore un signe de vie dans ce corps que des hommes sans coeur ont rendu inerte » a dit Joverlin Moïse. Mon père est un héros. Un homme plein d’amour meme lorsqu’il vivait au milieu des traitres a declaré l’ainé de la famille.

La familie vit des jours noirs selon la veuve Martine qui voyait en son mari mutilé, desarticulé et sauvagement assassiné, un homme de grande vision.

“On a comploté contre toi, te condamnant à mourir, ils t’ont jeté leur velin pour assassiner ton caractère, toi, toujours si loyal envers eux, tu as été abandonné et trahi s’est plainte l’ancienne première dame de la république qui présente son mari comme un pacificateur.

 Pour avoir été victime, il connaissait bien les vices de ce système pourri et injuste que personne n’a voulu parler poursuit Martine Moïse. 

Comme d’autres familles l’ont fait avant la veuve explorée demandant justice pour leur proche assassinés durant le quinquenat de son mari, Martine Moïse exige justice pour Jovenel car les rapaces qui l’ont tué courent les rues, ils ne  cachent  pas, ils sont là à nous regarder, à nous écouter, nous allons les regarder droit dans les yeux conclu Martine Moïse.

Photo : Ted Actu

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.