The news is by your side.

Haïti/Affrontement : un mort et deux blessés du côté des Forces Armées d'Haïti

50


Un mort et deux blessés c’est le bilan des victimes du côté des forces armées d’Haïti dans les affrontements entre des militaires et policiers au Champ de Mars ce dimanche 23 février 2020 d’après une note du secrétariat l’état major général.

Dans un communiqué de presse publié par le Secrétariat de l’Etat Major Général ce lundi 24 février environ 24 heures après les affrontements entre les policiers et les soldats des forces de l’armée d’Haïti. Les FADH condamnent avec force l’attaque perpétrée sur leur quartier général par des individus cagoulés et lourdement armés, se réclament de la police nationale (PNH).
Dorvil Jean Baptiste est le nom du soldat qui a trouvé sa mort durant l’attaque. Les soldats Capiral Lucien Cerdieu et Audate Castin ce sont les deux blessés selon le communiqué de presse.
“Ce serait vraiment dommage que des vrais policiers dont la mission est de protéger et servir aillent jusqu’à l’opprobre de s’en prendre sans raison aucune, à l’institution génitrice de l’état d’Haïti “on peut lire dans le communiqué. Les FHDH en profitent pour demander les autorités concernées à prendre des mesures urgente afin, de rétablir la paix à l’institution policière.
“Les forces armées d’Haïti renouvellent leur engagement de remplir à côté de la police nationale d’Haïti (PNH) la mission qui lui est devolue par la constitution du pays. Notamment en ce qui concerne l’accompagnement à fournir au peuple haïtien dans les travaux de développement en général et dans les cas de catastrophes naturelles ou provoquées en particulier “c’est ce qu’on peut lire toujours dans le communiqué.
Les FADH profitent l’occasion pour présenter ses condoléances émues à famille du soldat Dorvil Jean Baptiste et ses sentiments de solidarité aux blessés.
Fabiola Fanfan

Les commentaires sont fermés.