The news is by your side.

Haïti : Laurent Lamothe dénonce une campagne de désinformation à son égard

0 160

L’ancien premier ministre Laurent Lamothe dans un communiqué fait le lundi 15 mars 2021 répond à ces mêmes accusations portées contre lui depuis 2012 par l’ancien député Arnel Belizaire.

Cette ancienne vidéo de l’ancien député portant des accusations contre l’ex premier ministre n’arrête pas de tourner en boucle depuis les événements sanglants du 12 mars qui a coûté la vie à ces braves policiers servant leur patrie. 

M. Lamothe se dit étonné de constater l’utilisation tendancieuse de cette ancienne vidéo d’Arnel Belizaire qui est actuellement derrière les barreaux pour menace de destruction de biens privés et détention illégale d’armes de guerre, tend à faire croire qu’il aurait fait une commande de 200 galils en 2012 à travers son collaborateur Salim SUCCAR à des fins mauvaises. 

Cette commande d’équipements avait été effectuée dans le but de renforcer la capacité de la PNH afin de bien remplir sa mission qui est de maintenir l’ordre et la sécurité publique. “Des camions anti émeute, des véhicules blindés de transport de troupe, 15000 pistolets, 5000 fusils de calibre 12 et 1000 galils ont été achetés et remis à la police” confirme Laurent Lamothe, parce qu’à cette époque la PNH était totalement dépourvue vu que la dernière commande d’équipements de sécurité remontait à plus d’une trentaine d’années. 

Il n’a pas hésité à faire l’éloge des résultats qui découlaient de cette acquisition qui s’avèrent être plus qu’éloquents: ” les multiples cas de kidnaping qui auparavant semaient le deuil et la désolation dans les familles furent dramatiquement réduits, et la criminalité chuta rapidement, ce qui avait favorisé un climat propice aux investissements qui suivirent. Ceci est indiscutable, les faits et les statistiques sont là pour le prouver ” dit-il dans sa note.

Le bureau de l’ex premier ministre se dit atterré de voir que les propos diffamatoires d’un ancien évadé de prison et récidiviste soient remis sciemment sur la table en ce moment dans l’unique but de faire la diversion afin de couvrir les vrais pourvoyeurs des gangs armés et en terminant ainsi leur communiqué :” nous nous réservons le droit de porter plainte une nouvelle fois devant la justice contre les auteurs de ces accusations calomnieuses, et nous nous engageons à démonter chaque attaque menée de front contre la personne de l’ex-chef de gouvernement par des politiciens véreux en mal paraître et animés d’intentions malsaines.

Widzer CHERY

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.