The news is by your side.

Haïti : l’ORDEDH se positionne sur l’augmentation du prix de carburant

0 70

Dans une note de presse l’ORDEDH qualifie de génocide, crime de l’Etat haïtien au détriment de la population vulnérable.


Dans cette note elle invite le Gouvernement à tirer des fonds en mettant fin aux dépenses somptuaires et en réduisant le train de vie des Officiels.
Selon l’ ORDEDH la décision d’augmenter les prix des produits pétroliers est de nature criminelle, car cette mesure arrive dans un contexte où le coût de la vie est en hausse. Au lieu de prendre des mesures afin que les prix des produits de première nécessité baissent, le gouvernement préfère augmenter les prix des produits pétroliers à plus de 105% au détriment des familles vulnérables.

L’ ORDEDH pense que cette décision va avoir des effets multiplicateurs sur les prix des produits de première nécessité et ceux des transports en commun. Augmenter les prix des produits pétroliers sur le marché national, va créer plus de chômage, les familles seront dans l’incapacité de répondre à leurs besoins.

L’ORDEDH dans cette note rejette toute éventuelle montée des prix des produits pétroliers, et invite les syndicalistes de transport de s’opposer catégoriquement à la décision du gouvernement d’augmenter le prix des produits pétroliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.