The news is by your side.

Haïti / Protestation : Des policiers en colère ont regagné les rues en pleine crise du Covid-19

78

Les policiers regroupés sous l’égide de Fantômes 509, ont décidé de sortir du bois ce lundi 27 avril 2020, pour protester contre le haut état-major de la PNH qui ne daigne pas à répondre à leurs revendications. Ces derniers demandent une augmentation salariale allant jusqu’à 50,000 gourdes et de 25,000 gourdes sur la carte de débit ce sont leurs principales revendications pour lesquelles ils ont été en colère.
Des tirs d’armes automatique entendus un peu partout et des pneus enflammés un peu partout dans la capitale; avenue Charles Summer, Carrefour de l’Aéroport, l’AutoRoute de Delmas, Bourdon, Musseau, pour ne citer que ceux-là .
Les véhicules immatriculés SE : Service de l’état ont été apparemment les plus ciblés. Des clés de véhicules réquisitionner par ces derniers sur la route de Nazon en vue d’obstruer la circulation en les mettant a travers de la route, des actions menées par des hommes à motos.

Le directeur général du Ministère des Cultes a été l’objet d’agression verbale et s’est fait prendre les clés du véhicule dans lequel il se trouvait sur l’autoroute de Delmas et a dû faire le reste de son chemin à pieds qu’ainsi que d’autres passagers qui étaient abord de ce véhicule.
La barrière de l’Office National d’Assurance a été forcée par des manifestants qui ont pénétré l’espace de l’ONA a Delmas 17. Ce fut une vague de panique et ces derniers auraient emporté des dossiers qui étaient à leurs portées. Ensuite, ils ont forcé les employés du bureau de l’ONA à vider les lieux.
Des véhicules incendiés au Ministère de l’Economie et des Finances.

Décidés de faire passer leurs frustrations, ils ont tenté de se rendre dans la résidence du premier Ministre, Joseph Jouthe, à Musseau, des agents à bord des véhicules blindés, les ont empêchés, en leurs obstruant la route au niveau de Delmas 48. Cette intersection est soldé par un blessé dans le camp de groupe Fantômes 509.

Saphira ORCEL

Les commentaires sont fermés.