The news is by your side.

La DNL salue le départ regretté de la poétesse Farah-Martine Lhérisson

431

À la suite des actes d’assassinats survenues ce lundi en la résidence privé e de Farah-Martine Lhérisson, la Direction Nationale du Livre (DNL),  salue le départ de la directrice d’école et professeur de belles lettres.

La DNL pense que ce crime vient de s’ajouter à une liste d’actes indignes, barbares qui salissent l’image de la société et réduisent l’espoir de la jeunesse.

La mort de Farah-Martine Lhérisson est effroyable. Notre littérature Haïtienne contemporaine, l’une des rares vibrations positives en ce moment difficile, à côté de l’énergie culturelle, vient ainsi d’être attaquée, dépouillée d’une de ses belles plumes, encore pleine de promesses, et d’une enseignante qualifiée. Tels sont les propos de la DNL concernant la poétesse.

La DNL en cette circonstance envoie ses condoléances à la famille , aux proches et la communauté littéraire Haïtienne tout en rappelant que Farah-Martine est L’auteure du recueil de poèmes “itinéraire zéro” paru en 1995 en Haïti.

Ronald Junior DIEUDONNE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.