The news is by your side.

La réplique de Me André Michel au Secrétaire Général de l’OEA

809

L’Organisation des Etats Américains (OEA),  via son secrétariat Luis Almagro a peine réélue a la tête de l’OEA vendredi , à son poste de Secrétaire Général de l’Organisation des Etats américains (OEA) pour la période courant jusqu’à 2025, aujourd’hui s’est prononcé sur la situation politique en Haïti. A travers un communiqué de presse datant 29 mai, le Secrétariat de l’OEA faisait part de sa préoccupation pour la situation politique du pays . Dans son message , il invite l’ensemble des forces politiques de la République d’Haïti à trouver un cadre de coopération en vue de se conformer à la lettre et l’esprit de l’ordre constitutionnel en respectant le mandat constitutionnel de cinq ans. Dans ce contexte, pour le l’OEA le mandat du Président Jovenel Moise arrivera à terme le 7 février 2022 ». Il a aussi fait mention de Dans cette la crise sanitaire actuelle qui devrait servir de mobile pour leurs rappeler l’importance de renforcer les règles et les institutions démocratiques sans jamais s’en dévier.

De son côté , le porte-parole du secteur démocratique et populaire Me André Michel, sur son compte twitter, à rejeter les exhortations et selon lui , la déclaration du secrétaire général de l’OEA n’a aucune importance. « L’article 134-2 de la constitution l’a si bien dit, “les élections présidentielles ont lieu le dernier dimanche de novembre de la cinquième année du mandat présidentiel »

Le mandat de Jovenel Moïse prendra fin le 7 février 2021» lit-on sur son compte twitter.

  « C’est à nous de faire respecter la constitution, définitivement l’OEA est une organisation corrompue et sans crédibilité » poursuit le porte-parole.

 A noté  dans la charte de l’OEA  (adopté à Bogota  en Colombie le 30 avril 1948, à la neuvième conférence international puis signé par 21 pays membres fondateur dans son premier chapitre sur la nature et buts  en son article premier stipule que, “les états américains consacrent dans cette charte de l’organisation internationale qu’ils ont établie en vue de parvenir à un ordre de paix, et de justice, de maintenir la solidarité, de renforcer leur collaborations et de défendre leur souveraineté, leur intégrité territoriale et leur indépendance .Dans le cadre des nations unis, l’organisation des Etats Américains constitue un organisme régional.

L’Organisation des états Américains (OEA) n’a d’autres facultés que celles qui lui confère expressément la présente charte dont aucune disposition ne l’autorise à intervenir dans des questions relevant de la juridiction interne des états membre “

Pourquoi la violer la charte pour la politique haïtienne ? Pourquoi accorder plus de respect au communiquer de l’OEA que le respect de la loi mère de notre nation ?

Pierre-Bénêche Nicolson DELVA.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.