The news is by your side.

L’OMS sursoit sur l’utilisation de l’hydroxychloroquine.

325

Ce lundi 25 Mai l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé qu’elle suspend “temporairement” les essais cliniques de l’hydroxychloroquine dans la lutte contre le Coronavirus.

2 mois après le lancement des essais cliniques portant sur l’hydroxychloroquine, baptisés “Solidarité”, dans le but de trouver un traitement efficace contre le Covid-19 l’Organisation Mondiale de la santé (OMS) annonce qu’elle suspend temporairement l’utilisation de l’hydroxychloroquine.

Cette décision choque, a été annoncé lors d’une téléconférence présenté par le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Lors de sa prise de parole, le titulaire de l’OMS a précisé que cette suspension temporaire est prise suite à la publication d’une étude, vendredi, dans la revue médicale The Lancet qui a conclut le recours à la chloroquine ou à ses dérivés comme l’hydroxychloroquine contre le Covid-19 se révèle inefficace voire néfaste pour la santé des patients.

Selon cette étude, ni la chloroquine, ni son dérivé, l’hydroxychloroquine ne se montre efficace contre le coronavirus chez les malades hospitalisés, et ces molécules augmentent même le risque de décès et d’arythmie cardiaque.

Ainsi, l’OMS a décidé d’examiner les données de cette étude et de suspendre temporairement le traitement avec l’hydroxychloroquine.

En attendant, l’organisation mondiale de la santé qu’est le sous embranchement de l’Organisme des Nations-Unies le plus sollicité conseille confinement comme véritable moyen de détoxification de la pandémie.

Nancy CONSTANT

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.