The news is by your side.

Pour l’indépendance et l’intégrité de la Justice trois Associations de Magistrats s’érigent face aux mépris de l’Exécutif.

460

L’ Association Professionnelle des Magistrats (APM) , le Réseau National des Magistrats Haïtiens (RENAMAH) et l’ Association des Juges de Paix Haïtiens (AJUPHA), constatant l’insouciance et le mépris de l’Exécutif à l’égard des défis majeurs du Pouvoir judiciaire en dépit des cris d’alarme des associations de magistrats et de la grève observée par les Juges de Paix depuis le 1er juin dernier, décrètent dès ce mercredi 10 juin 2020, dans cette note conjointe, un arrêt de travail général au sein de la magistrature jusqu’à nouvel ordre.

Elles invitent les magistrats de tous grades et qualités à travers toutes les juridictions du pays au respect scrupuleux de ce mot d’ordre jusqu’à la satisfaction des revendications suivantes :

  • De meilleures conditions de travail, dont des matériels de travail nécessaires et appropriés à cette période pandémique.
  • Le renouvellement, sans délai, des mandats des Juges des Tribunaux de Première Instance et de ceux des Cours d’Appel.
  • Le transfert de compétence du personnel judiciaire (greffiers, huissiers audienciers) au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) conformément aux engagements pris à cet effet par le Pouvoir exécutif à travers le Protocole d’Accord conclu avec le Conseil en date du 20 octobre 2017.
  • Le transfert du budget d’investissement du Pouvoir Judiciaire au CSPJ.
  • De meilleurs traitements face à la montée galopante de l’inflation.

 Luttons ensemble pour une justice forte et indépendante.

 Port-au-Prince, le 09 juin 2020.

 Magistrat Wando SAINT-VILLIER, Président de l’APM

 Magistrat Ikenson EDUME, Président du RENAMAH

 Magistrat Michel DALEXY, Président de l’AJUPHA

La Brève Info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.