The news is by your side.

Quand l’ancien président Jocelerme Privert adresse ses voeux de bonheur au peuple haitien

0 174

En dépit de toutes les difficultés confrontées par le peuple haitien durant l’année de 2020, l’insécurité, la pandémie du COVID-19 et les vissicitudes de la vie pour ne citer que ceux-là. Jocelerme Privert, 57ème président d’Haiti livre ses impressions et partage ses voeux aux compatriotes haitiens. La rédaction de la Brève Info s’en charge de vous présenter le message in extenso. 

Message de l’ancien Président Jocelerme Privert à l’occasion des Fêtes de fin d’année 2020-2021

Peuple haïtien

 Mes chers compatriotes,

À la fin de l’année 2019, comme le veut la tradition, des millions d’hommes et de femmes du monde entier, ont échangé des vœux et plus particulièrement ceux de santé, pour l’année 2020.

Pourtant, un virus de la souche Coronavirus, « la COVID-19 », a vite transformé en cauchemar les services de santé publique du monde entier et a pris l’envergure d’une calamité planétaire. Dans l’espace de quelques semaines, il s’est répandu à travers le monde touchant près de 80 millions de personnes avec plus d’un million et demi de victimes mortelles.

Les mesures adoptées, pour limiter sa propagation, ont conduit à une récession de l’économie mondiale sans que la pandémie ait pu être réellement contrôlée.  Malheureusement, les pays en développement, en particulier les plus pauvres, ont été les plus sévèrement impactés, directement ou indirectement, car des fonds importants ont dû être mobilisés pour protéger les populations et sauver des vies.  Nombre de programmes d’aide au développement ont en souffert.

L’engagement de nombre d’acteurs nationaux et la solidarité agissante des amis et partenaires de la communauté internationale ont cependant permis de mitiger l’impact de la maladie dans le pays. C’est l’occasion de rendre un hommage public à tous ceux-là qui se sont portés au chevet des nombreuses personnes infectées.

Nous sommes, aujourd’hui, à la croisée des chemins. La gestion de cette pandémie, aussi urgente et préoccupante qu’elle continue d’être, ne devrait nullement occulter les nombreux défis qui nous attendent pour l’année 2021. La stabilité politique, indispensable au progrès économique et social de notre pays, est une nouvelle fois menacée par un environnement politique délétère, une situation économique et sociale précaire, un tsunami financier et monétaire sans précédent, un vide institutionnel persistant et une recrudescence incontrôlée du phénomène de l’insécurité et du banditisme.

Citoyens et citoyennes de mon pays, protagonistes politiques et de la société civile,

l’heure est grave et appelle à des sacrifices au profit du bien commun.

Le moment est venu de nous rassembler, tous et toutes, autour d’une table pour trouver, par le dialogue, le compromis nécessaire et éviter à notre pays de sombrer irréversiblement dans le chaos et l’anarchie.

Haïti, notre alma mater, réclame cette prise de conscience et j’exprime à notre encontre, haïtiens et haïtiennes de bonne foi, ce vœux sincère en cette fin d’année!

Tout en ayant une pensée spéciale pour tous ceux et toutes celles qui, en Haïti et à travers le monde, ont fait le grand voyage ou ont été, soit  infectés, soit affectés par cette crise sanitaire, Je vous adresse à vous tous et a vous toutes, mes chers compatriotes, du plus profond de mon cœur, mes vœux les meilleurs et mes salutations patriotiques pour cette nouvelle année.

Que Dieu vous garde et Protège Haiti !

Port-au-Prince le 22 décembre 2020,

Jocelerme Privert, 57e Président de la République

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.