The news is by your side.

Sit-in devant le MJSP pour exiger la libération des prisonniers Politique

0 108

Plusieurs dizaines militant sont réunis devant  les locaux du ministère de la justice et de la sécurité Publique (MJSP), ce mardi 3 novembre 2020, pour demander la libération des prisonniers politique comme Arnel Belizaire, Kilick, et demander justice pour toutes les personnes victimes de l’insécurité  qui gangrène le pays spécialement la jeune écolière Evelyne Sincère.

Pusieurs pneus enflammés sont érigés à l’avenue Charles Summer où la circulation était totalement bloquée. Dans une ambiance musicale, les militants demandent Justice et libération. Une guerre sans merci de jets de pierres a eu lieu entre les militants et les locataires du garage de l’avenue Charle Summer vu qu’ils ont été  empêcher de prendre des pneus pour semer plus de panique, à cet instant, les policiers ont du intervenir avec de tirs sporadiques pour calmer la tension.

«Nous constatons la présence massive des policiers devant le ministère pour un sit-in de dizaines de militants, pourtant les quartiers populaires sont livrés a eux même, disons aux bandits, prenons le cas de bel-air, finalement on comprend la position de la police, nous comprenons Normil Rameau, nous allons prendre notre reponsablé » a martelé un participant.

«Ces policiers ont été payé pour nous faire du mal, pourtant ils viennent du ghetto, ils connaissent la misère comme nous, ils dorment dans la crasse comme nous, aujourd’hui ils se mettent en face de nous, » a fulminé Bab dirigeant du partie Pitit Dessalines.

Durant cette journée, un journaliste d’un média de la capitale dénommé Youli a été frappé à coup de poing du ministre, Wilson Dayiti responsable de communication dudit ministère a été aussi arrêté sous ordre du ministre Rockefeller Vincent.

Pierre-Bénêche Nicolson DELVA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.