The news is by your side.

Soixante Quatorze (74) cas de contaminations en moins d’une semaine

712

Ce dimanche 10 Mai 2020, le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) à travers son 40e circulaire, vient de confirmer une nouvelle liste de 31 nouveaux cas positifs et 3 nouveaux décès du Covid-19.

Définitivement de telles augmentations devraient nous interpeller :

Si l’on partait du simple constat que le premier lot de matériels sanitaires reçu est le seul élément nouveau dans le paysage haïtien, ça nous pousserait à croire qu’il y a un lien et qu’il serait a la base de telles augmentations en si peu de temps. Peut-être qu’il s’agit de banales coïncidences ?

Les vols commerciaux sont fermés depuis que le pays est confiné, mais pourtant le nombre de cas importés ne cesse d’augmenter .A lorsque scientifiquement la période d’incubation est de 14 jours et nous sommes à plus de 14 jours depuis qu’il n’y a eu aucune vol commerciale sur le pays . « De telles réflexions face à de telles augmentations que nous constatons en ces derniers jours n’ont rien à voir avec la provenance des matériels ou leurs pays de provenance mais d’un simple pressentiment qu’on ne ” nous dit pas tout ».

Ironiquement, c’est comme si le virus comprendrait tellement bien la précarité de notre situation sanitaire, qu’il n’a pas eu d’autre choix que de montrer sa sympathie et un peu de sensibilité à notre égard. Il a dû attendre que nous soyons mieux équipés pour mieux l’accueillir ou encore il avait peur de l’état piteux de nos hôpitaux. Il faut admettre que nous avons des années de retard en ce sens, quoiqu’on fasse on ne pourra pas éviter l’inévitable.

Parce que depuis un certain temps nous ne disposons pratiquement rien du point de vue sanitaire. Est-il nécessaire de faire un inventaire ici ? Est-il nécessaire de rappeler le nombre d’argent décaissé par les derniers gouvernements et pour quels bilans ? Est-il nécessaire de rappeler qu’il y a des hôpitaux en construction qui ne sont jamais terminés, mais les fonds qui étaient censés les construire ne sont plus disponibles ?

En Haïti, nous regardons les choses comme si l’on fredonnait par habitude le refrain d’une chanson longtemps écoutée sans pour autant prendre le poids des mots. De comprendre que les temps passent et rien n’a jamais changé. Pour finir on accepte et on vit avec.

Avec le Covid-19 et en tenant compte aussi des modèles d’hommes et de femmes qui mènent quotidiennement le pays de manière régressive, il faut nous mettre en tête qu’en Haïti, il ne s’agit pas uniquement de porter l’attention sur les (182) cas finalement confirmés à la population dont parmi eux (15) décès. En générale, il s’agit de (1,296) cas révélés suspects sur lesquels le MSPP arrive à confirmer entre ; positifs , guéris et décès que (182) cas dont 42,3% sont des femmes. A l’heure actuelle le Covid-19 couvre nos (10) départements sans exception dont; l’Ouest – l’Artibonite et le Sud-Est sont les plus touchés.

A faire remarquer que le département de l’Ouest à lui seul compte (126) cas. Plus loin encore, il faut comprendre que ces personnes étaient toutes en contacts avec d’autres personnes, au minimum 1 à 2. Aucune certitude sur leurs contrôles ou leurs mises en quarantaine par les autorités sanitaires du pays. Toujours à l’heure actuelle nos frontières sont encore livrées à elles-mêmes et a peine si le Gouvernement Haïtien vient d’installer un centre de contrôle entre guillemet dans le plateau central.

A rappeler qu’au cours du mois d’avril 2020, plus de 23,000 ressortissants haïtiens sont retournés au pays depuis les débuts du virus en République voisine et ceci ils sont arrivés à leurs manières et ils sont allés là où ils pouvaient. Est-ce qu’ils ont été mis en quarantaine soit à l’hôtel ou dans un centre d’observation du MSPP ? Qui d’entre eux ont été l’objet de contrôle aux différentes frontières ? même le titulaire du MSPP n’a pas la réponse. Sur ceux, il faut considérer les 1,296 comme un échantillon. Rassurez-vous, on ne nous dit pas tout.

Le Scepticisme n’est pas un pêché envers ceux qui nous Gouvernent

La population est livrée à elle -même, pataugeant encore dans des promesses non tenues et dès ce lundi 11 Mai le port du masque est obligatoire. La population est attente des masques dont l’état haïtien avait promis . Des masques pour lesquels des sommes d’argent ont été engagées et jusqu’ici même pas 500 mille masques ont été distribués dans le pays.

Fredly ANTENOR

#fantenor

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.