The news is by your side.

Technologie: La robotique et l’automatisation des grands défis de demain sur le marché de l’emploi

0 59

Depuis juin 2018, une société chinoise nommée Zhen Robotics a mis en service des petits autonomes sur roues pour assurer les services de livraison. 

Équipés de GPS, de caméras et de radars pour mener à bien leur travail. 

Baptisés “Petits chevaux jaunes”, ils sont capables de livrer des colis, des courses ou des repas dans un rayon de cinq (5) kilomètres, ce sont des engins cubiques jaunes et noirs de la taille d’une petite machine à laver qui parcourent les rues depuis des années à une vitesse d’environ 3km/h, munis de 6 roues hautes d’environ 1 mètre, pesant 30 kilos évoluant à la vitesse maximale théorique de 12km/h et peuvent fonctionner 24h/24. Ils sont précédemment équipés de 4 caméras pour visualiser leur environnement, d’un radar et d’un système de télédétection par laser pour se positionner et éviter les piétons et les obstacles. 

Il suffit d’avoir un smartphone pour que ça marche. Via une application sur smartphone, le consommateur sélectionne les produits à livrer, indique son adresse, puis paie en ligne; et au bout de 3 à 4 minutes au pied de votre immeuble déjà le petit chevalier jaune est là pour vous servir. Le destinataire, sur son téléphone, n’a plus qu’à cliquer sur un lien pour déclencher l’ouverture du coffre et récupérer sa commande. 

Selon les témoignages le seul point faible des chevaliers jaunes c’est qu’ils ne peuvent pas livrer directement à la porte de l’appartement comme les livreurs humains et aussi le coût des robots est un peu élevé mais qui sait ce qui va se passer dans les jours à venir parce que le PDG fondateur de Zhen Robotics, M. Liu Zhiyong avait déclaré:” si à l’heure actuelle 100 millions de colis sont livrés en Chine, ils devraient être 1 milliard à l’avenir, et avait assuré les coûts des équipements technologiques du robot baisseront avec le temps et que son cheval jaune pourra bientôt déclencher à distance le bouton d’appel des ascenseurs afin d’acheminer la marchandise directement à la porte du client. 

Et oui les robots livreurs continuent d’envahir le marché, après les avoir trouvés en Chine en 2018, en 2019 c’est le tour du grand “Scout” d’Amazone.

Scout c’est le nom donné au robot livreur de l’entreprise de e-commerce, Amazone dans le l’État de Washington aux États-unis. Et dans la même année Starship déploie ses petits robots livreurs sur un campus américain de 40 000 personnes, 25 robots livreurs pour ravitailler ses étudiants et étudiantes. Ces derniers pourront commander des repas et café à toute heure. 

Ces robots livreurs remplacent de plus en plus les salariés partout dans le monde. Est-ce qu’avec le temps et la perfection de ces engins la livraison ne serait pas assurée que par des robots?

Widzer CHERY 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.