The news is by your side.

160 milliards de dollars pour soutenir 100 pays seront engagés par le Groupe de Banque Mondiale.

436

Le Groupe de la Banque Mondiale soutiendra la riposte a la pandémie du Covid-19.

Dans un communiqué de presse du 19 mai 2020 ,le groupe de la banque mondiale a indiqué que ses opérations d’urgence en réponse à la pandémie du Covid-19 touchent dorénavant 100 pays en développement , représentant 70% de la population mondiale.

Depuis mars, il est parvenu à mobiliser en un temps record un volume d’aide exceptionnel pour permettre aux pays de protéger les populations pauvres et vulnérables , renforcer leurs systèmes de santé , préserver l’activité du secteur privé et stimuler le redressement économique. Grâce à cette assistance, d’une ampleur et d’une rapidité inédites dans l’histoire du groupe de la banque mondiale s’inscrit dans l’engagement pris par l’institution de débloquer 160 milliards de dollars de dons et d’aide financière sur une période de 15 mois pour accompagner la riposte des pays en développement face aux conséquences sanitaires ,économiques et sociales de la crise du coronavirus et de la mise à l’arrêt des économies avancées.

David Malpass, Président du groupe de la banque mondiale, à dans la même veine avancer que « Cette pandémie et la mise à l’arrêt des économies avancées pourraient faire basculer jusqu’à 60 millions de personnes dans l’extrême pauvreté ,gommant la plupart des progrès récents de la lutte contre la pauvreté ».Alors, pour renouer avec la croissance, des réponses rapides et modulables qui permettront de faire face à l’urgence sanitaire devront être apportées mais aussi de fournir un appui financier et d’autres ressources extensibles visant la protection des plus démunis et le renforcement du redressement et la résilience économique.

Trente-neuf (39) des 100 pays concernés sont de l’Afrique subsaharienne et pratiquement un tiers des projets sont déployés en faveur de pays en situation de fragilité et de conflit, tels l’Afghanistan, Haïti ,le Niger ou le Tchad. Le moratoire sur le service de la dette bilatérale, approuvé par les gouverneurs du groupe de la banque mondiale viendra compléter les dons ,les prêts et les participations déployés en soutient aux pays. Les pays éligibles à l’association internationale de développement (IDA) qui en font la demande récupéreront ainsi des ressources pour gérer la pandémie de covid-19 et financer des mesures d’urgence destinées à sauver des vies, poursuit la note.

La réponse opérationnelle du groupe de la banque mondiale va venir consolider les systèmes de santé, protéger les ménages les plus pauvres et installer les conditions propices à la préservation des moyens de subsistance et de l’emploi des populations les plus durement touchées .

  • Consolider les systèmes de santé ,la surveillance et la protection ,en particulier dans les pays à faible revenu et dans les pays en situation de fragilité et de conflit.
  • Étendre la protection sociale.
  • Soutenir les entreprises et préserver les emplois.
  • Se procurer des produits et équipements médicaux.

Le groupe de la banque mondiale aide les pays à accéder à des produits et équipements dont ils ont un besoin urgent, en identifiant par exemple des fournisseurs intéressés et en négociant les prix et les conditions d’achat.

Source : Banque Mondiale

Pierre Jocelyn Junior FORESTAL

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.