The news is by your side.

Assassinat de Jovenel Moïse: Claude Joseph, RockFeller Vincent et Bed-Ford Claude veulent que justice soit rendue

0 189

Dans un communiqué portant les signatures de l’ex premier ministre Claude Joseph, l’ex commissaire du gouvernement Bed-Ford Claude et l’ex ministre dw la justice RockFeller Vincent, ils ont indiqué qu’ils prennent actes du fait que le dossier de l’assassinat de Jovenel Moise a été évoqué ce lundi 31 janvier 2022 à l’occasion de l’examen de la situation des droits de l’homme en Haiti à Genève.

Les membres du conseil ont recommandé au gouvernement dirigé par Monsieur Ariel HENRY de traduire en justice les auteurs de l’assassinat du feu Président Jovenel MOÏSE. Pour ce groupe d’anciens collaborateurs à Jovenel Moïse, cette recommandation montre l’expression de la volonté de la communauté internationale de s’assurer que la violation sauvage du droit à la vie du Président Jovenel MOÏSE ne reste pas impunie.

Toutefois, ils pensent que justice ne sera jamais rendue avec ce gouvernement, selon eux, Ariel Henry constitue un obstacle à l’enquête Parce qu’il avait bloqué les démarches que Claude Joseph avait entreprises auprès de l’ONU dans le but de constituer une commission d’enquête spéciale pour faire la lumière dans ce dossier.

Notons que l’ex ministre de la justice et l’ex commissaire du gouvernement avaient été révoqués par le premier ministre Ariel Henry parcequ’ils essayaient de tout mettre en oeuvre pour faire avancer l’enquête relative au crime odieux commis sur la personne du 58ème Président de la République d’Haïti, selon le groupe de joveneliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.