The news is by your side.

Coronavirus: Donald Trump mis en difficulté dans une interview sur Fox News

899

Alors que les États-Unis continuent d’enregistrer des chiffres record de cas de coronavirus, le président était ce 19 juillet sur la chaîne Fox News. Contredit à plusieurs reprises par le journaliste, Donald Trump a continué à minimiser la gravité de la situation et attaqué une nouvelle fois son adversaire à la présidentielle, Joe Biden.

Face au journaliste de Fox News Chris Walace, Donald Trump n’a pas voulu en démordre. Si les États-Unis enregistrent des chiffres record de cas de coronavirus, la situation est loin d’être alarmante, selon lui. « Les cas sont à la hausse parce qu’on a les meilleurs tests du monde, a-t-il déclaré. La majorité de ces cas sont de jeunes qui vont guérir en une journée. Ils vont juste avoir le nez qui coule et on les marque comme des cas ».

Le président américain maintient qu’il faut rouvrir les écoles et que le port du masque n’est pas primordial. Interrogé sur les manifestations contre les violences policières. Donald Trump s’en est pris à Joe Biden et l’a accusé de vouloir couper les fonds de la police. Le président a été immédiatement repris par le journaliste. « Monsieur, c’est faux ». « Ah oui ? Vous avez lu sa charte ? », a demandé Donald Trump. « Il n’y a rien sur le fait de couper les fonds ». « Ah bon ? Cela parler d’abolir. OK, voyons cela », a répondu le président américain.

Guerre de sondages

Donald Trump a alors demandé à son équipe de lui apporter le texte dont il a lu une partie, mais l’allégation avancée par le président n’y figurait pas, précisera ensuite Chris Wallace. Le journaliste n’hésite pas, à plusieurs reprises, à contredire Donald Trump, habitué à des interviews plus confortables sur Fox News.

Et lorsqu’on lui présente le dernier sondage effectué par la chaîne et qui le donne perdant face à Joe Biden, voici sa réponse : « Premièrement, je ne vais pas perdre. Parce que ces sondages sont faux. Ils l’étaient en 2016 et ils le sont encore plus aujourd’hui ». Donald Trump assure que les sondages effectués par son équipe le donnent vainqueur en novembre prochain.

 
Par RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.