The news is by your side.

Sous la pression des rues le Premier ministre libanais Hassan Diab a remis la démission de son gouvernement

0 257

À la suite des manifestations qui sont descendus dans la rue, ces deux derniers jours, et 120 heures après la double explosion dans la capitale libanaise, Beyrouth, le chef du gouvernement libanais Hassan Diab et les membres de son gouvernement ont remis, ce Lundi 10 Août 2020 leur démission.

Le président libanais, Michel Aoun, a accepté cette démission et chargé Hussan Diab d’expédier les affaires courantes jusqu’à la formation d’un nouveau cabinet. Il accuse les politiciens traditionnels Libanais, la corruption d’être responsable de l’explosion du port et de la situation préoccupante du Liban.

« La démission de mon gouvernement ne devrait cependant pas satisfaire le mouvement de protestation populaire qui, réclame le départ de toute la classe politique » a déclaré le premier ministre démissionnaire

Durant ces deux jours de manifestations les manifestants ont clamé “ Tous veut dire tous”, appelant au départ de tous les dirigeants.

Hassan Diab a été nommé en janvier après des mois de blocage.

« Mon gouvernement avait fait de grands efforts pour établir une feuille de route pour sauver le pays, mais la corruption au Liban est plus grande que l’Etat lui-même, c’est un mur très épais et épineux qui nous sépare du changement, un mur fortifié par une classe qui a recours à toutes les méthodes sales pour résister et préservé ses acquis » a précisé le ministre.

Pierre-Bénêche Nicolson DELVA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.