The news is by your side.

Des organisations de femmes demandent au président de la République de remplacer les membres demissionnaires du comité du dialogue.

49

Dans une lettre ouverte adressée en date du 17 mars 2019 au président Jovenel Moïse, plus de 80 organisations de femmes lui demandent de remplacer les deux membres démissionnaires du Comité de facilitation du dialogue inter-haïtien. Les dirigeants de ces organisations regroupées au sein d’une structure dénommée «Sentinelles pour le Dialogue et la Paix», invitent le chef de l’État à nommer parmi ces deux membres une personnalité de la Diaspora dans l’optique de faciliter une meilleure inclusion.
Rappelons que Charles Suffrard de Koze Pèp et Dérose Rudolf sont les deux membres qui ont remis leur tablier au sein de ce comité nommé par arrêté présidentiel en date du 21 février 2019.
Israël Jeune

Les commentaires sont fermés.