The news is by your side.

Evènements Marquants : Ce qui s’est passé dans l’histoire un 16 Juin.

360

167e jour de l’année du calendrier grégorien, le 168e en cas d’année bissextile.

Sixième (6e) mois de l’année

25e semaine de l’année

Journée Mondiale de l’enfant Africain

Citation du jour : « Une nation qui produit de jour en jour des hommes stupides achète à crédit sa propre mort spirituelle » Martin Luther King

Une expression du devoir de Mémoire

Haïti

  • 1957: Une rumeur courte que Daniel Fignolé a été exécuté ; ses partisans sortent de La Saline et marchent sur la ville. La foule, surnommée le « rouleau compresseur », marche sur Fort Dimanche, dont les troupes ouvrent le feu. Partout au bas de la ville, de furieuses batailles éclatent. A la fin de la nuit, l’armée regagne le contrôle de la capitale. Le bilan de cette nuit s’élève à plusieurs centaines de morts.
  • 1993 : Résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU décrétant un embargo sur les armes et le pétrole à destination d’Haïti. – Cette résolution, prise dans le cadre du soutien des Nations-Unies au président Jean-Bertrand Aristide, alors en exil, et des sanctions contre le gouvernement issu du coup d’état du 30 septembre 1991, fut appliquée en partie. Malgré le déploiement dans les eaux territoriales d’Haïti de navires provenant des États-Unis, du Canada, du Royaume-Uni, de la France, de l’Argentine, des Pays-Bas et chargés de faire appliquer la sanction, on ne fit rien pour colmater la porosité de la frontière haïtiano-dominicaine. Cette résolution a eu toutefois la vertu de réunir autour d’une table les protagonistes récalcitrants de la crise et d’engendrer “L’accord du Governor Island”.
  • 1998 : Visite de Leonel Fernandez en Haïti. – Le premier président Dominicain qui ait visité Haïti depuis la visite de Trujillo en 1960. Cette visite durera jusqu’au 20.
  • 2007 : Un casque bleu du bataillon jordanien de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), le caporal Hamdan Bani Ahmad décède à Santo Domingo une semaine après avoir été victime d’un accident de la circulation à Port-au-Prince.
  • 2008 : Haïti est encore sous le choc provoqué par la mort des membres du groupe BARIKAD CREW, victimes d’un accident de la circulation. Natalia Bertrand, 24 ans, la fiancée de Sénatus Jean Walker, alias Papa K-Tafalk, rappeur du groupe Barikad Crew (BC) se donne la mort la mort, dans la matinée de ce lundi, d’une balle à la tête.
  • 2009 : L’ancien président du Sénat sous le gouvernement Lavalas (2001-2003), Dr Jean-Marie Fourel Célestin, condamné aux Etats-Unis pour son implication dans le narcotrafic avant d’être récemment déporté vers Port-au-Prince, est arrêté mardi sur ordre de la justice haïtienne, annonce son avocat, Joseph Claudet Lamour. Après quatre années d’incarcération aux Etats-Unis où il a été reconnu coupable de trafic de stupéfiants, il fait face désormais à la justice haïtienne.
  • 2009 : Emmanuel Constant décède des suites d’un cancer de pancréas selon une note de la conférence épiscopale. Né à Port-au-Prince le 5 janvier 1928, Emmanuel Constant a été ordonné prêtre le 12 juillet 1953. Il a été Promu évêque des Gonaïves le 28 octobre 1966. L’évêque Emérite des Gonaïves est mort à l’âge de 81 ans.

Internationales

  • 1775 : (Guerre d’indépendance des États-Unis) la « cloche de la liberté » sonne pour l’appel du deuxième Congrès continental des États-Unis.
  • 1812 : (guerre de 1812) le Royaume-Uni craignant la guerre ordonne de cesser d’attaquer les navires des États-Unis.
  • 1881 : La loi Jules Ferry rend l’enseignement primaire gratuit en France.
  • 1940 : Le sous-marin britannique HMS Grampus (en) est coulé dans la Méditerranée au large d’Augusta en Italie par le torpilleur italien Circe, accompagné des Calliope, Clio et Polluce.
  • 1976 : Massacre de Soweto : une série de manifestations menées par des élèves noirs de l’enseignement public secondaire en Afrique du Sud soutenus par le mouvement de la Conscience noire. Contre l’introduction de l’afrikaans comme langue officielle d’enseignement à égalité avec l’anglais dans les écoles locales.  20 000 élèves ont participé à ces manifestations et entre 176 et 700 personnes ont été tuées au total lors de la répression menée par les forces policières . Le 16 juin est devenu en 1994 un jour férié en tant que fête de la jeunesse.

Recherches et Documentations :

Fredly ANTENOR

#fantenor

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.