The news is by your side.

Les différentes associations de magistrats et l’OPC se sont réunies autour de la justice Haïtienne

0 549

Ce mercredi 08 juillet 2020, les différentes associations de magistrats à savoir : l’Association Professionnelle des Magistrats (APM), le Réseau National des Magistrats Haïtiens (RENAMAH) et l’Association Nationale des Magistrats Haïtiens (ANAMAH), qui ont été représentées respectivement par leurs présidents, Doyen Wando SAINT-VILLIER, Juge Ikenson EDUME et juge Jean Wilner MORIN, ont été reçues par le Protecteur du Citoyen, Me Renan HEDOUVILLE pour une tête à tête.

Cette rencontre, qui a duré une trentaine de minutes et suivie d’un point de presse, était autour de certaines préoccupations liées à la justice haïtienne. On a débattu du dernier mouvement revendicatif des magistrats, des engagements pris par l’exécutif relativement à certaines des revendications des magistrats, ainsi que le renouvellement des mandats des juges des Tribunaux de Première Instance, l’augmentation du budget du Pouvoir judiciaire à partir de l’exercice fiscal 2020-2021 et le transfert graduel du budget du Pouvoir judiciaire. Ce budget est actuellement géré par l’exécutif via le Ministère de la Justice, au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ).

La réforme pénale en cours a été aussi abordée par Les associations de magistrats et l’Office de Protection du Citoyen (OPC). La publication de l’arrêt relatif au Nouveau Code Pénal qui fait couler beaucoup d’encre et soulève de grognes au sein de la société haïtienne a été traitée en particulier. Ils promettent d’y fixer leurs positions très bientôt pour pouvoir instaurer un Etat de droit en Haïti. En ce sens, l’OPC et les associations de magistrats espèrent œuvrer ensemble.

Les associations de magistrats en avaient profité pour remercier Me HEDOUVILLE du support de l’Office de Protection du Citoyen à la cause des magistrats lors de la dernière grève.

Ronaldo Junior DIEUDONNÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.