The news is by your side.

Haïti/protestation : Une journée de tension dans la capitale haïtienne

0 150

 Port-au-Prince s’est réveillé en ebullition ce mercredi, 17 mars 2021. Plusieurs zones ont été bloqué. Le but, c’est pour demander la recuperation des corps des policiers tués à village de Dieu, le 12 mars dernier.

Depuis très tôt ce matin, plusieurs zones de la capitale ont été bloqué comme Delmas, Gerald bataille entre autres. Des pneus enflammé et des baricades se sont entreposés et aussi des tessons de bouteille se sont epapillés sur les chaussés. Les protestataires ont lancé des pierres à l’endroit des vehicules qui tentent de traverser les baricades

Les policiers du groupe Fantom 509 et un groupe de policiers de la vingt sixième promotion de la la police nationale d’haïti, venant de l’école de Police Nationale d’Haïti ont gagné les rues pour exiger les corps de leurs frères d’armes tués à village de Dieu, lors d’une opération le vendredi 12 mars 2021.

À souligner que ces policiers ont pénétré le commissariat de Delmas 33 pour libérer quatre de leurs camarades, qui ont été arrêté le 21 janvier 2021 à Petit-Goâve. 

Par ailleurs, cette protestation s’est bouclé par une pillage à la maison Universale Motors de docteur Reginald Boulos qui se situe sur la route de l’Aéroport, dont plusieurs véhicules ont emporté et suivit d’une incendie. 

À noter que Auto plaza a aussi connu une attaque cet après midi, et a causé des pertes en vie humaine d’où le bilan n’a pas encore certifié.

Fabiola Fanfan 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.