The news is by your side.

Haïti saison cyclonique 2020 ; les recommandations du gestionnaire de crise Rethone JOSE à l’Etat.

229

Il faut rappeler  que la saison cyclonique 2020 a ainsi débuté le 17 mai avec pour le moment 2 systèmes cycloniques dont 2 tempêtes tropicales.

D’après les analyses la saison cyclonique 2020 devrait à priori être au-dessus de la norme, la moyenne étant de 13,34 systèmes cycloniques nommées ces dernières 32 années, ce ne sont que des tendances à ne pas prendre pour argent comptant, ces prévisions peuvent être toutefois évoluées à la hausse ou à la baisse dans le temps.

Selon les prévisions de l’Université Colorado, on a la probabilité pour qu’au moins un ouragan majeur (catégorie 3 à 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson) atterrisse sur l’une des aires côtières suivantes :

  • Toutes les côtes américaines : 69% (moyenne du siècle dernier : 52 %). La côte Est américaine incluant la péninsule de Floride : 45% (moyenne du siècle dernier 31%).
  • La Probabilité pour qu’au moins un ouragan majeur (catégorie 3 à 5 sur l’échelle de Saffir Simpson) se déplace dans les Caraïbes (10° – 20° Nord / 60°- 88° Ouest) : 58% (moyenne 42%).

Par conséquent l‘Etat haïtien doit impérativement :

  1. Redynamiser à tous les niveaux les structures de coordination de crise (CNGRD,SPGRD, CDGRD, CCGRD, CLGRD) et les renforcer sur le plan technique et opérationnel, des SIMEX sont indispensables.
  2. Prioriser la sensibilisation du public notamment la sensibilisation communautaire le comportement à tenir.
  3. Renforcer les systèmes de communication de crise (dotation de protocole, de plans et matériels adéquat à la com.)
  4. Réviser et tester les protocoles d’alerte et évacuation afin de s’assurer de l’efficacité.
  5. Redynamiser et équiper à tous les niveaux les équipes de secours (brigades, volontaires de la Croix rouge, EIC…)
  6. Mobiliser et pré-positionner de manière stratégique des articles de réponse (Food et NFI) pour un secours opportun,
  7. Renforcer l’engagement des ministères sectoriels (MICT, Finances, MSPP, TPTC, DINEPA, MAST, MPCE et agriculture) pour une préparation, une réponse et un relèvement immédiats.
  8. Intégrer dans la préparation, la réponse et le relèvement la Covid-19 pour éviter le pire en Haïti .

Les acteurs humanitaires de la communauté internationale sont pour la plupart confinées, ils ont d’autres priorités dans d’autres pays, les donateurs ne s’intéressent presque plus à Haïti en raison de son inefficacité dans la gestion de l’aide qu’elle soit humanitaire ou développement.

Sources: NHC.gov, cyclonextreme.com /Planeteinfo.fr

Fredly ANTENOR

#fantenor

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.