The news is by your side.

Jean-Henry Céant tire enfin sa révérence

97

Après l’annonce de la nomination d’un Chef de Gouvernement a.i, le Premier ministre Jean-Henry Céant, dans une lettre adressée au président de la République ce jeudi 21 mars 2019, a présenté sa démission pour, dit-il, éviter un «imbroglio constitutionnel».
Après avoir été renvoyé par la chambre des députés lundi 18 mars, l’ex premier ministre a d’abord dénoncé le caractère illégal de la décision de ces parlementaires avant de décider d’attaquer la décision en justice en assignant le président de la chambre basse, Gary Bodeau.
Avec cette nouvelle épisode de nomination du ministre de la culture et de la communication comme Chef de Gouvernement a.i, le feuilleton impliquant Jean-Henry Céant et les deux branches du Parlement est maintenant terminé par la démission du notaire.
Le Sénat qui a tenté partout les moyens de sauver l’ancien candidat à la présidence est sorti avili dans cette histoire. La page de Jean-Henry Céant est certes tournée mais le bras de fer entre les deux branches du parlement est loin de l’être. L’on verra ce qui va se passer avec la ratification d’un nouveau Chef du gouvernement.
Israël JEUNE

Les commentaires sont fermés.