The news is by your side.

Le vice-président d'AGRITRANS veut un rapport détaillé sur la gestion de la compagnie

50

Le vice-président de la compagnie AGRITRANS S.A, Luc Albert Étienne dans une correspondance adressée au président de la dite compagnie, M. Pierre Richard JOSEPH, en date du 8 mars 2019, sollicite des informations précises sur la gestion de la compagnie du 22 avril 2010 à nos jours, (c’est-à-dire la gestion du Président Jovenel Moïse).
Selon le numero 2 de la dite compagnie, cette demande s’inscrit dans une perspective de « transparence» qui, selon lui, devrait exister entre les actionnaires d’une même entreprise. AGRITRANS S.A, est l’une des compagnies ayant été indexées dans le rapport du dossier de petrocaribe pour mauvaise gestion de projets. Luc Albert Étienne estime un rapport détaillé de la gestion de la compagnie est nécessaire pour confirmer ou infirmer ces accusations proférées.
Dans cette correspondance, Luc Albert Étienne informe le président qu’il prenne note «des modifications apportées dans les statuts de la dite compagnie en dâte du 4 mai 2015 dans l’article 2, publié dans le moniteur du vendredi 11 septembre 2015». Selon lui ces modifications sont en «violations flagrantes aux articles 23, 24, 25 et 26 des statuts de la compagnie». De ce fait il informe à M. Joseph que ces modifications n’engagent que lui.
À souligner AGRITRANS S.A est une entreprise oeuvrant dans la transformation des produits agricoles et a été indexé dans le rapport fourni par la CSC/CA dans le cadre du dossier de petrocaribe pour manque de précisions au financement de projets qui leur a été conférée.
Kerline Jean-Paul

Les commentaires sont fermés.