The news is by your side.

Angajman: Concours « Kwapekowona », une première bien réussie

408

Dans le cadre du concours « kwapekowona » lancé sur les réseaux sociaux par l’association Angajman, il s’est tenu le samedi 4 juillet 2020 au local de trois 27 à Delmas 27, la remise des prix attribués aux trois premiers lauréats.

Il est onze heures et quelques minutes du matin dans une salle exiguë meublée de quelques chaises et d’une table sur laquelle est étalée les matériels des organisateurs, environ une vingtaine de personnes attentent patiemment l’annonce des trois premiers lauréats du concours « Kwapekowona » lancé au début du mois de Juin dernier sur Facebook par Angajman.

Après avoir salué la présence du secrétaire d’Etat à la jeunesse, Jacquelin Jr. Charlot, pour son implication dans les activités et les causes de la jeunesse, Worlgenson Noel faisant office de maitre de cérémonie a remercié les participants présents pour leur participation au premier concours organisé par Angajman qui est vraisemblablement un succès selon ses dires.

Après avoir remis des certificats aux dix jeunes finalistes retenus dans la première phase du concours, les organisateurs ont honoré trois d’entre eux : Kerry Norbrun, premier lauréat, Christie T. Ambroisse, deuxième lauréate, et Valdayard C. Petit, troisième lauréate, après l’appréciation du public et la délibération du jury.

Ce prix est attribué à ces trois jeunes sur base de la qualité de leur travail et du nombre de personnes atteintes par la publication de leurs messages de sensibilisation. Ainsi, respectivement Kerry Norbrun a atteint 152,986 personnes, Christie T. Ambroisse a touché 38,341 personnes et enfin Valdayard C. Petit qui est la troisième lauréate du concours a pu atteindre 20,677 personnes avec sa vidéo.

Par ailleurs, une prime de 50 mille , de 30 mile et de 10 mille gourdes leur a été respectivement remis et des masques leur ont été distribué ainsi qu’aux sept autres finalistes présents dans la cérémonie.

Objectif du concours

Lancé au début du mois de juin dernier sur les réseaux sociaux principalement Facebook, le concours « Kwapekowona » consiste à encourager les jeunes à diffuser des messages de sensibilisation pouvant aider dans la lutte contre la propagation de la pandémie de la Covid-19 dont la présence sur le sol national a été annoncé le 19 mars dernier par le gouvernement haïtien. Ainsi, dans une vidéo ne dépassant pas une minute les participants devaient déployer tous leur effort afin d’arriver à sensibiliser le maximum de gens possible, car la première phase du concours dépend du vote du public et la deuxième, de la délibération du jury constitué de trois membres tels : Wesly Renaud Joseph, Jobson Demero et Worlgenson Noel.

Sur plus de deux cents participants venant des dix départements du pays et d’autres pays comme le Chili, les USA, inscrits au concours, « Nous avons sélectionnés 50 jeunes parmi eux il y avait 20 femmes. Les participants nous ont envoyé leur vidéo dans laquelle ils ont fait passé leur message de sensibilisation. Nous les avons toutes publiées sur la page officielle de Angajman. A partir de leurs vidéos, nous avons pu toucher plus de cinq cent mille personnes et nous avons reçu plus de cent soixante réactions aux messages de sensibilisation qui ont été véhiculés » explique le Directeur executif de Angajman, Mackenson CINÉUS.

La publication des vidéos des cinquante participants a permis aux organisateurs du concours de collecter un maximum de points afin de sélectionner dix jeunes parmi les participants qui ont touché le plus de personnes par leur message de sensibilisation et de prévention.

Quid de Angajman

Lancé en janvier 2020 par un groupe de jeunes professionnels, Angajman est une organisation à caractère social qui œuvre dans l’implication des jeunes dans la société haïtienne. Constatant l’absence de ces derniers dans les prises de décisions, ces jeunes professionnels décident de mettre sur pied Angajman qui s’implique dans les domaines suivants tels : l’éducation, l’environnement, le civisme, le social et autres, en vue de permettre aux jeunes haïtiens de mieux s’impliquer à tous les niveaux dans leur communauté.

La Brève Info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.