The news is by your side.

Droits humains: L'organisation Justice et Solidarité (JS) pour un dégel de la situation d'insécurité systématique en Haïti

69

L’Organisation de promotion et de défense des droits-humains JUSTICE ET SOLIDARITÉ-(JS) Dans la perspective de créer un espace sécuritaire au profit de tous les haitiens et Etrangers dans le pays, propose qu’il soit créé un conseil national de sécurité provisoire”CNSP”en absence du CSPN en vue de percer les causes génératrices desdits problèmes aux fins d’y apporter des pistes de solution.Ce conseil sera composé de spécialistes en sécurité comme: Yves CADET, Le Colonel Immler REBU, L’Ex DG de la PNH Mario ANDRESOL,Dr Scientifique Frantz LARGE et du Citoyen Abel LOUISSAINT spécialisé en droit et Sécurité.Ce conseil aura pour mission d’étudier les mécanismes devant aboutir à un climat de Paix dans le pays,en utilisant des méthodes scientifiques généralement réconnues en vue de faciliter les fils et filles d’Haiti vivants en terre etrangère à pouvoir venir passer leur vacances et faire des projets au pays.
Par ailleurs, L’Organisation félicite l’opération policière visant à contrebalancer les troupes des bandits qui opèrent quotidiennement tant dans la capitale que dans les villes de provinces,opération par laquelle qui a fait éliminer le puissant chef de Gang de savane Pistache connu sur le nom de TIJE, dans la soirée du 29 Avril 2019 à Delmas 83.
Toutefois,justice et solidarité croit que cette méthode qui vise à tuer les chefs de gangs sont des vieilles méthodes primitives comparée à la culture des champs de canne à sucre, qu’il faut brûler pour la meilleure reproduction.
Le vieux mécanicien (Tije) n’etait qu’un produit de la classe peyisanne, un déviant désorienté narcissique instrumentalisé à des fins politiques au service de la classe politique Haitienne au détriment de la population qui aura le temps et les moyens pour le remplacer immédiatement au frais des recettes fiscales de la nation endolorie.Dis donc la fusillade de TIJE n’est qu’une panacée, une violation de droit pure et simple; un obstacle en plus pour la Police et la Justice de retracer les pistes originaires de cette profilération de Gangs sur le territoire national.
Il ne fait aucun doute que l’arrestation d’un chef de gang pouvait aider à la République toute entière à volonter de dénicher les vrais criminels et auteurs intellectuels de ces crimes crapuleux et répétés.

La JS rappelle à tous que tuer un présumé bandit est loin d’être une solution durable à la crise à laquelle le pays fait face aujourd’hui.
Justice et Solidarité (JS) veut croire et comme de fait croit que ce grave problème de sécurité que vit le pays n’a pour conséquences que: le chômage,l’exode rural,l’inflation,la dépréciation de la Gourde, l’arrêt du commerce,l’absence des activités touristiques, et si on ne prendra aucune décision rapidement on s’attend à une émeute de la faim au cours de ce mois de mai vu qu’aujourd’hui, la moitié de la population vie en insécurité alimentaire.
En fin,l’organisation demande aux Citoyens haïtiens Patriotes de s’engager activement afin de relever leur pays de ce bourbier inquiétant qu’il se trouve actuellement aux fins de permettre au pays de sortir du marasme dans lequel il est.
Me Ebens EXANTUS,Avocat-
Directeur Exécutif
j.solidarité@gmail.com
(509)32629562

Les commentaires sont fermés.